Qui suis-je?

Bonjour à tous et bienvenue sur mon blog!

 

Je suis Sarah Ourahmoune, boxeuse de haut niveau. J'ai été 10 fois championne de France, 3 fois championne de l'Union Européenne et championne du monde de boxe anglaise. ( la boxe anglaise est celle que l'on appelle le Noble Art, celle de Mohamed Ali ou Marcel Cerdan, juste avec les poings).

 

Je découvre la boxe par hasard à l'âge de quatorze ans, en passant devant la salle de boxe d'Aubervilliers. Par curiosité, je rentre. Je rencontre Said Bennajem, ancien sélectionné olympique. Il me propose de tester. Par défi, j'accepte et reviens le lendemain. Il m'initie à la boxe éducative ( c'est de la boxe à la touche où les coups ne sont pas portés). L'ambiance dans la salle, la musique, le côté convivial me séduisent immédiatement. 

 

La boxe, un sport réservé aux hommes? 

A l'époque, la boxe féminine n'était pas encore autorisée en France. J'étais comme une bête curieuse au milieu de tous ces hommes qui s'entraînaient. Je me sentais affreusement mal à l'aise mais j'aimais apprendre à donner des coups et à la parer. 

 

Alors que je découvrais un sport qui me passionnait. Je me suis retrouvée face à la peur de ma mère de me voir prendre des coups.

Mon père acceptait mon choix sans sourciller : "si c'est vraiment ce que tu veux faire, alors vas-y, fonce, boxe ma fille". Alors que ma mère tentait de me faire changer d'avis : "On va te casser le nez. Tu vas être défigurée. Tu devrais plutôt faire un art martial comme le karaté ou le taekwondo".

 

Enfant, on ne ma jamais dit : « Tu ne peux pas, tu es une fille ». Avec mon frère, de deux ans mon aîné, nous jouions autant aux poupées quaux petites voitures. Nous faisons les mêmes sports : danse, natation, football... Javançais dans la vie sereinement, avec passion et enthousiasme, incapable de penser qu’être une fille pourrait me porter préjudice en quoi que ce soit. Et pourtant...

 

Des premiers pas en Equipe de France prometteurs mais vite freinés pas la nécessité de poursuivre mes études...

Puis, la fédération française de boxe a autorisé les combats de boxe féminine. J'avais 17 ans quand j'ai intégré la première Équipe de France. Nous allions à l'étranger pour boxer dans des pays où la boxe féminine était beaucoup plus développée ( Suède, Hongrie, Italie...) 

 

Je décroche un premier titre de championne de France en 1999. L'année suivante, je remporte à nouveau la ceinture nationale.

En parallèle, je poursuis mes études en essayant de les concilier tant bien que mal à mon nouveau statut de sportive de haut niveau. Tout s'enchaîne. Je glane des médailles sur les podium internationaux. En 2003, je décide de mettre ma carrière de sportive entre parenthèses. Je veux poursuivre mes études. J'intègre une école pour des devenir éducatrice spécialisée. Quatre années loin des rings. 

 

Diplômée en 2007, je décide de renfiler les gants. Tout va très vite. La même année, je m'impose lors des championnats de l'Union européenne. Un an plus tard, je deviens championne du monde. Dans ma lancée, je gagne deux autres titres de championne de l'UE et cinq nouveaux titres nationaux. 

Educatrice spécialisée dans un IMP, j'accompagne de jeunes handicapés mentaux. Passionnée et déterminée, je m'entraîne deux fois par jour. Le matin avant d'aller au travail puis le soir avant de rentrer chez moi. Je reprends des études en communication à Sciences Po Paris.

Je crée une association avec Francky mon compagnon, Dynamic Boxe, où je propose des cours de boxe pour femmes avec une halte garderie. Je monte en parallèle le 1er tournoi de boxe loisir : la Boxer Inside Cup 

 

La boxe féminine, sport de démonstration aux JO de Londres 2012

En 2012, la boxe féminine fait son entrée aux JO de Londres. Mais, seulement douze places pour trois catégories de poids ont été accordées. Je rêve d'y participer. Je m'entraîne sans relâche pendant quatre longues années pour tenter de me qualifier. Je me mesure aux meilleures boxeuses et me classe dans le top 3. J'ai tout pour y arriver. Mais j'échoue. J'échoue de très peu mais c'est un échec tout de même. Je perds le dernier combat qui m'aurait permis de gagner mon billet pour Londres. C'est frustrant. Injuste. 

 

Un ultime défi : RIO 2016

 Je deviens maman d'une belle petite fille puis créer mon entreprise Boxer Inside. Je deviens également conférencière en entreprise. Ma carrière sportive de haut niveau, mes défis et mes expériences m’ont conduit à intervenir auprès des entreprises. Je transmets et partage mon vécu de boxeuse auprès de salariés en entreprise autour de sujets comme la gestion du stress et de l’imprévu, la prise de risque ou l’engagement.  

 

L'envie de remonter sur un ring me titille. J'ai un ultime challenge à relever avant de mettre un terme définitif à ma carrière de boxeuse. Jai toujours mes rêves de petite fille...Je veux participer aux Jeux Olympiques et je veux relever de grands challenges, me dépasser...

Mais je ne suis plus la même. Aujourd'hui, j'ai ma fille et mon entreprise. Est-ce je pourrai concilier ma carrière sportive avec ma vie de famille et la gestion de ma jeune entreprise? 

Que faire ? Sacrifier lune pour l'autre? Comment garder une certaine qualité de vie? Etre une bonne mère? 

Pourquoi fallait-il que je ressente cette nécessité de choisir comme un sacrifice suprême? Si jabandonne un tant soit peu de mon ambition de faire les JO, je le regretterai tôt ou tard. 

Je sais que ces deux prochaines années seront rythmées. Des sacrifices j'en ferai. Ma vie sociale et mes loisirs vont y passés... 

 

En avril 2014, je reprends doucement le chemin de l'entraînement. La grossesse et les coupures de deux ans ont eu raison de mon physique. J'en bave sévèrement, mais je m'accroche. En 2015 et en février 2016, je redeviens Championne de France.

Je relève donc les gants pour un ultime grand défi : Les JO de Rio

 

En mai 2016, je me qualifie aux JO au Kazakstan en battant tour à tour les boxeuses viétnamienne, tunisienne, arménienne et chinoise. 

 

N'hésitez pas à me suivre dans ce challenge. Je partagerai sur ce blog chaque moment de ma préparation, mes humeurs, le bon comme le mauvais. 

Palmarès

  • Qualifiée pour les Jeux Olympiques de Rio 2016
  • 3ème au championnat du monde 2016, Astana ( Kazaksthan)
  • Médaillée d'argent au Championnat d'Europe 2011 à Rotterdam
  • Médaillée d'argent au TEST EVENT, London 2012
  • Vainqueur des Ceintures Montana 2011, 2012 et 2015 catégorie moins de 51kg.
  • 10 fois Championne de France (1999, 2000, 2003, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2015 et 2016)
  • 3 fois Championne de l'Union Européenne ( Lille en 2007, Liverpool en 2008 et Bulgarie en 2009)
  • Médaillée de bronze aux championnats d'Europe 2007 au Danemark. Elle s'incline face à la roumaine Lydia Ion (vice-championne d'Europe) sur blessure à l'arcade suite à un coup irrégulier (main ouverte).
  • Championne du monde 2008 à Ningbo (Chine)

Reportages

  • Zone interdite "La rage de vaincre: Deux filles sur le ring" Actualprod, diffusé le 5 novembre 2009 sur M6
  • France 2: Feuilletons du journal de 13H00: "les belles du ring": 5 épisodes diffusés du 29 mars au 2 avril 2010
  • NRJ 12: Trofémina, juin 2010
  • France 5: émission TEUM-TEUM, Juillet 2011
  • La locale TV: "Bonjour 93" (12 min), mai 2010
  • France 2: Vivement Dimanche" au côté de Rama Yade, Secrétaire d'Etat chargée des Sports, 9 mai 2010
  • Exposition photos "Reflets" de Mamedy Doucara, INSEP, Juin 2011 à Janvier 2012
  • L'Equipe 21 "Sur la route", Janvier 2015

Récompenses

  • Cérémonie des Gants d'or de Canal +: Récompensée du gant d'éclat, Décembre 2009
  • Trophée Femmes et sport, personnalité féminine, Janvier 2010
  • Médaille d'or jeunesse et sports, Avril 2010
  • Médaille d'or de l'Académie des Sports, 15 novembre 2010
  • Trofémina, concours organisé par NRJ12, Femmes de talent, 31 mai 2010
  • Trophée "Richesse dans la diversité" Ambassade du Qatar, Juin 2011
  • Chevalier de la Légion d'honneur8 avril2012)

​Autres 

O
bonjours <br /> je suis un ourahmoune de l'Algérie (kabyle)<br /> et beaucoup de mes amis me demande es ce que la championne de de votre famille?<br /> en espérant recevoir une réponse de votre part, recevez mes salutations.
Répondre
S
Mille bravo ma grande !! tu est un exemple pour toutes les jeunes femmes ; quand on a la volonté et le courage d'atteindre ses reves et ses objectifs tout est possible et tu en est la preuve !! la vie est un défi continue ton combat meme si ce n'est plus sur le ring !! et encors félicitation pour cette belle médaille et merci !!
Répondre
C
c encore et vu que je te suis depuis toujours je tais choisit ...merci davance pour la reponce<br /> <br /> chloe sparti 14ans
Répondre
S
Bonjour Chloé, <br /> J'ai une petite fille de 2 ans et demi ;-)
S
je voudrais si tu a des enfants et combien c pour une biographie de notre sportifs preferer au college
Répondre
Carnet de sportive.com -  Hébergé par Overblog