Sarah Ourahmoune au sénat pour « La CEDAW trente ans après : où en sommes-nous ? »

  • sarah ourahmoune

 

« La CEDAW trente ans après : où en sommes-nous ? » 
Journée organisée par Femmes Solidaires et la Ligue du droit international des femmes

CEDAW: Convention pour l'élimination de toutes formes de discriminations à l'égard des Femmes.

Le CEDAW célèbrera ses 30 ans le 12 Décembre 2009.
Cette convention permet de promouvoir un modèle universel de respect des droits des femmes dans tous les pays du monde, quelques soient les contextes culturels, religieux et socio-économiques. Les Etats partis à la convention doivent ainsi répondre devant les Nations-Unies de leur politique de lutte contre les discriminations dont sont victimes les femmes. il s'agit d'un outil de précieux comme levier de l'action des ONG et pour les mouvements de femmes dans le monde.
C'est pourquoi, il est du devoir de toutes celles et ceux qui luttent pour les droits des femmes de mieux connaître le contenu et l'usage qui en est fait, afin de la défendre face aux menaces dont elle est l'objet de la part de ceux qui, à travers le monde, prônent un retour en arrière en matière de droits aux femmes.
 

"Partout des femmes se lèvent et protestent contre ces réserves en produisant des "contre-rapports" exigeant la reconnaissance de leurs droits propres, qui seront au centre des débats de la journée du 13 novembre au Palais du Luxembourg. Un moment fort de la journée débat, sera le témoignage de "femmes debout" qui luttent au quotidien pour changer le cours de l'histoire des femmes. Elles s'appellent Djemila Benhabib, Sarah Ourahmoune,  Caitlin Buchman et Kahina Benziane (pour en savoir plus lire les fiches jointes).

Plus personne ne peut plus ignorer que les Nations-Unies, auparavant levier de la promotion des droits de l'Homme, sont en crise. Après le lamentable spectacle donné par la conférence Durban II en avril dernier à Genève, et avant la conférence mondiale sur les femmes Pékin+15, à New York en mars 2010, les enjeux pour les femmes, pour l'universalité des droits et pour la démocratie sont majeurs.

Femmes solidaires - Ce mouvement est né des comités féminins de la Résistance en 1945. Femmes solidaires est un mouvement féministe français qui défend les valeurs fondamentales de laïcité, de mixité, d'égalité pour les droits des femmes, de paix et de liberté.

La Ligue du Droit International des Femmes (LDIF) a été créée en 1983 par quelques militantes du Mouvement de Libération des Femmes dont Simone de Beauvoir qui en était la première présidente. Sa mission est de promouvoir un droit universel pour les femmes indépendamment des zones géographiques, des histoires spécifiques et des cultures ainsi que de dénoncer toutes les formes de discrimination à leur égard."

extrait du site CNW TELBEC

Organisation de la journée-débat:


9h30  Accueil et ouverture :
Michèle André
, sénatrice du Puy-de-Dôme, présidente 

de la délégation aux droits des femmes du Sénat et ancienne ministre du droit des femmes et Sabine Salmon, présidente de Femmes solidaires 


9h45 Première table ronde : Etat des Lieux du CEDAW
 :

Présidence, Linda Weil-Curiel, avocate, secrétaire générale de la LDIF 

• Françoise Gaspard, sociologue, experte du Comité CEDAW de 2001 à 2008. Présentation de la convention, mode de fonctionnement 

• Malka Marcovich, historienne consultante internationale droits humains et droits des Femmes. Etat des lieux et menaces sur les normes internationales  concernant les droits des femmes 

Débat-questions 


11h15 Deuxième table ronde : Témoignage de « femmes debout » :

Présidence, Christiane Hummel, sénatrice du Var 

• Djamila Benhabib, auteure de Ma vie à contre-Coran 

• Sarah Ourahmoune, sportive de haut niveau 

• Caitlin Kraft-Buchman, auteure de la résolution CEDAW, Démocrates U.S.A. 

• Kahina Benziane, une féministe d’aujourd’hui 

Débat-questions 


14h30 Troisième table ronde : Utilisation de la CEDAW par les ONG: 

Présidence, Sabine Salmon, présidente de Femmes solidaires 

• Bernice Dubois, représentante d’ONG à l’ONU. Actions et vigilance du Mouvement des femmes depuis 1979 au niveau international 

• Sophie Bessis, secrétaire générale adjointe de la FIDH, directrice recherche IRIS,Réseau d’action pour supprimer les réserves des pays musulmans arabes 

• Rachel Eapon Paul, directrice de programme sur le Moyen Orient NCA. Exemple de contre-rapports des ONG (Asie, Norvège, Afrique du Sud, Irak) 

• Nicole Renault, coordonnatrice du rapport alternatif 2007 sur la France pour la CLEF. Mode d’élaboration d’un contre-rapport dans le cas français 

Débat-questions 

 

16h15 Conclusions et perspectives :

Anne-Marie Lizin, sénatrice belge, ancienne présidente du Sénat belge 

Débat-questions 

16h40 « Suites à donner », Michèle André et Annie Sugier, présidente de la LDIF

 

D
<br /> Je suis contente pour vous mes soeurs.Le combat continue.<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> merci beaucoup!<br /> <br /> <br />
Carnet de sportive.com -  Hébergé par Overblog