Chronique Paris Match du 22 juillet 2013

  • sarah ourahmoune
  • Presse
CHRONIQUE

LA TÊTE ET LES POINGS

Le 22 juillet 2013 | Mise à jour le 22 juillet 2013

 

Sarah-Ourahmoune-copie-2.jpg

Un souvenir d’une rencontre avec la foule passionnée. Le souvenir d’un baptême du feu sur le podium d’Europe 1 qui avait déployé sa scène géante pour La Fête de la Forme, à l’entrée du Château de Versailles, dos à la statue du Roi, face à la grande avenue sans voitures mais avec 10.000 personnes. Plus tout à fait étudiant, j’effectuai mes premiers pas sur ce podium de la radio aux longues tournées d’été. Harold Kay, l’animateur vedette de cette époque, m’avait dit: «Lances-toi, tu verras, tu n’es jamais seul en réalité. Ils t’attendent, les gens, ce public, parles-leur».

Cette année, en annonçant les noms des lauréats de la 10ème édition du Grand Prix Paris Match du Photoreportage Etudiant 2013, j’ai repensé à sa phrase, en écoutant les commentaires –heureux, émus– des vainqueurs. Et des autres, bons joueurs.

Marie Tremoulet, qui a reçu le «Coup de Cœur du JDD», un 4ème prix encourageant, n’oubliera pas cet instant où les applaudissements  se confondent avec le battement du cœur. Elle, cette étudiante qui a réalisé un reportage photographique sur les «Boxeuses». Les femmes du ring boxent avec, peut-être, un charme stratégique en plus.

Marie n’oubliera pas non plus qu’elle a été rejointe sur scène à la Mairie de Paris par l’une des héroïnes de ses photos, Sarah Ourahmoune,  la championne du monde de boxe. Cette athlète la plus titrée, jeune sportive au grand cœur, légion d’honneur et médailles d’or après de nombreux sacrifices, est rentrée à Sciences-Po. Son parcours est une histoire vraie. Les poings et la tête marchent ensemble. Sur le ring de la vie, tout n’est pas joué. Marie a des projets. Sarah vient d’accoucher. (...)

 Philippe Legrand, Paris Match.  

Carnet de sportive.com -  Hébergé par Overblog