JO de Rio 2016 : mon carnet de bord au jour le jour!

  • sarah ourahmoune
  • News

Ça y est… nous y sommes ! Les Jeux olympiques de Rio 2016…

J’attends ce moment depuis si longtemps. Cela fait huit ans que je me lève chaque matin en y pensant. En 2008, quand j’ai appris l’entrée de la boxe féminine aux programmes des JO, tout a été chamboulé dans ma tête et dans ma vie. Je décrochais mon titre de championne du monde. Je pensais arrêter ma carrière pour construire une famille.

Je compte bien savourer chaque instant de cette aventure exceptionnelle. N’hésitez pas à suivre l’actualité de l’équipe de France olympique sur le site officiel. 

Je reçois de nombreux messages d'encouragement mais aussi de personnes qui me demandent des informations sur les horaires de diffusion de mes combats. Je vais donc tout partager ici, en plus de le faire sur mes mes réseaux sociaux ( Facebook, Twitter et Instagram). 

 

 

Cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Rio 2016
Cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Rio 2016

Cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Rio 2016

La céromine d'ouverture des JO a eu lieu au célébre stage de Maracana. C'était fabuleux. Le chemin jusqu'au stade a été bercé par la Marseillaise que nous chantions à pleins poumons, par nos cris de joie et l'envolée de nos drapeaux tricolores. Entre chants, cris de joie, danses et selfies... ce moment restera gravé dans mon esprit.

Le village olympique
Le village olympique
Le village olympique

Le village olympique

 

Le village olympique accueille près de 10 000 athlètes. Nous sommes logés dans un bâtiment réservé à l'équipe de France Olympique. Sur place, on y trouve une polyclinique avec tous les soins possibles et inimaginables, une immense cafétéria avec toutes les cuisines du monde, une grande salle de fitness, une salle d'activités avec jeux videos et une zone internationale. 

Pour la boxe, nous avons la chance d'être juste à côté du village. Les épreuves de boxe et les salles d'entraînement se trouvent à 2 minutes à pied. Pour certaines disciplines, les lieux de compétition sont très éloignés ( près d'une heure de bus parfois). 

JO de Rio 2016 : mon carnet de bord au jour le jour!
JO de Rio 2016 : mon carnet de bord au jour le jour!
"One leads win to another" Programme ONU femme et CIO

"One leads win to another" Programme ONU femme et CIO

Le 6 Août 2016 : 

J'ai assisté à un événement organisé par l'ONU Brésil et le CIO. Il s'agit du programme "One win leads to another". Un programme d'empowerement par le sport destiné aux jeunes filles des favélas. Il leur permet, à travers la pratique sportive, de développer des compétences en leadership, d'améliorer leur capacité à prendre des décisions qui impactent leurs vies à tous les niveaux. 

Parmi les speakers, il y avait : 

Phumzile Mlambo-Ngcuka, Secrétaire générale adjointe de l’ONU et Directrice exécutive d’ONU Femmes. Cette femme a un parcours incroyable ! J’ai été très émue de pouvoir la rencontrer. Elle s’est battu toute sa carrière pour les droits de la personne, pour l’égalité et la justice sociale. Elle a participé activement à la lutte pour mettre fin à l’apartheid dans son pays natal, l’Afrique du Sud. 

 

Nawal El Moutawakel est la première marocaine à remporter une médaille d’or olympique lors de l’épreuve du 400 m haies des Jeux olympiques de Los Angeles en 1984 Elle est aujourd'hui membre du bureau exécutif et vice-présidente du CIO et présidente de la commission de coordination des Jeux Olympiques de Rio 2016. 

 

Juliana Azevedo, vice- présidente de Prosper & Gamble, ingénieure et juriste. Elle aussi a un parcours remarquable. Elle devient en 1996, la première femme brésilienne a occupé un poste de directrice des ventes. Lors de la conférence, elle a expliqué qu’elle jouait au tennis et que cette pratique lui a permis de se développer physiquement, socialement et émotionnellement. 

Des jeunes brésiliennes des favélas ont également témoigné. Elles ont partagé leurs joies et leurs espoirs. Le fait d’être accompagnées par les adultes du programme leur a permis de gagner en confiance et d’oser avoir de l’ambition. 

 

Le 10 Août 2016 : 

Bonne journée pour la boxe puisque Mathieu Bauderlique gagne son combat et se qualifie pour les quarts de finales. 

De mon côté, je continue à m'entraîner. J'ai pu mettre les gants avec la boxeuse ukrainienne Tetyana Kob. Elle est en haut du tableau et moi, en bas. Du coup, si nous devons nous boxer, ça ne sera que dans les phases finales...

JO de Rio 2016 : mon carnet de bord au jour le jour!

Le 11 Août 2016 : 

Dernier jour d'attente avant d'entrer en compétition. J'ai hâte! Je me sens bien, heureuse et déterminée. J'attends de vivre cette expérience depuis tellement d'années. Je dois avouer que je suis à la fois exitée et stressée. Mais quel plaisir! C'est fabuleux d'être ici, à Rio, aux Jeux Olympiques. 

Plusieurs articles à propos de moi sont parus depuis le début des JO. Voilà une petite revue de presse:

Le Parisien : Aubervilliers retransmet le match de Sarah Ourahmoune Le rendez-vous est pris! Si vous souhaitez regarder mon combat dans une vraie salle de boxe avec mes amis, ma famille et mes collègues boxeurs et boxeuses, vous êtes les bienvenus. C'est à la salle de Boxe Jean-Martin, 41 rue Lécuyer, 93300 Aubervilliers. 

Ouest-France : JO 2016. Boxe : Sarah Ourahmoune prête à écrire une nouvelle page Ouest-France a déjà fait un très bon article sur moi signé Assia Hamdi en juillet dernier. Vous pouvez le retrouvez ici : Maman, entrepreneuse… et boxeuse aux JO de Rio !

Le JDD : Les Jeux de Sarah Ourahmoune, première boxeuse française de l'histoire olympique. Un article sympa de la série "On se prend aux Jeux avec.." pour découvrir mes sites favoris ou encore mon objet fétiche pendant les Jeux. 

Madame LeFigaro : Les JO de RIO : Sarah Ourahmoune, boxeuse, bosseuse et mère Madame LeFigaro se met au rythme des JO de Rio avec un dossier spécial Jeux Olympiques dont je suis flattée de faire partie!

Elle.fr : Les 10 sportives à suivre sur twitter : Je suis vraiment ravie d'être partie les 10 sportives à suivre aux côtés de très grandes championnes notamment Pauline Fernand Prévot que j'admire tout particulièrement!

Elle.fr

Elle.fr

Le 12 Août 2016 : 

J’entre en compétition aujourd’hui. Comme à chaque combat, il y a le fameux rituel de la pesée et du docteur. Rien de bien impressionnant en soit puisque ça ne ressemble pas aux grosses organisations de combats pros. Mais stressant tout de même car cette étape marque  le début du combat.

Je me sens bien. Heureuse de boxer bien que je sois un pu stressée par l’enjeu. Ce combat est une entrée en compétition. Et quelle compétition ! Puis par expérience, je sais que ces premiers combats sont difficiles.  On est toujours un peu tendu, nerveux…

Je suis vraiment ravie d’avoir passé cette première étape. De nombreux journalistes m’ont demandé si une fois sur le ring, j’avais pensé au fait que je suis la première boxeuse française à fouler un ring olympique. Honnêtement, non. Je n’y ai pas pensé pendant le combat. J’étai concentrée sur ma stratégie.  Mais je dois avouer que j’éprouve une certaine fierté d’être le porte-drapeau de cette discipline que j’affectionne tant et qui m’a vu grandir. 

Je suis mon rêve aujourd’hui. Un rêve fou auquel je crois depuis très longtemps et pour lequel je me suis battue chaque jour depuis des années. Je suis très heureuse de vivre cette aventure exceptionnelle et j’espère pouvoir partager mon bonheur et ma joie avec tous ceux qui me soutiennent. 

Sarah Ourahmoune - JO Rio 2016

Sarah Ourahmoune - JO Rio 2016

Sarah Ourahmoune - JO Rio 2016

Sarah Ourahmoune - JO Rio 2016

Le 16 Août 2016 : 

L’équipe de France de boxe est magique ! 6 médailles c’est fabuleux ! Il y a dans cette équipe une force et une rage de vaincre incroyable…

Ma victoire en quart de finale contre la boxeuse Kazakh me rend vraiment heureuse. Pour moi, cette médaille (dont j’espère bien changer la couleur) est synonyme d’audace, de dépassement de soi et de solidarité.

D'audace car il a fallu que j'ose repartir au combat après un échec aux qualifications pour les JO de 2012, deux ans d'arrêt de la boxe, une grossesse et des projets professionnels en cours de développement.

De dépassement de soi car, je peux vous dire que des obstacles et des chemins de traverses ont échelonné ma route. Parfois, je me suis levée le matin en doutant, en me demandant si je n'étais pas dingue de poursuivre ce rêve olympique, si les sacrifices que je faisais en valaient vraiment la peine...

Solidarité car ce chemin vers Rio, je ne l'ai pas fait seule. Il y a eu ma famille, et en particulier mon mari Francky et ma fille Ayna... Mais aussi Marcel Denis, mon beau-père et entraîneur. Il a été là pour me relancer après ma grossesse. Pendant des années, j'ai été entraînée par Saïd Bennajem. Il m'a tout appris. Marcel a eu une autre approche. Il a finalisé certain aspect. Il m'a fait découvrir de nouvelles méthodes de travail et une nouvelle vision de la boxe. Il a eu aussi Anthony Veniant, mon entraîneur en Equipe de France avec qui j'ai parcours le monde de long en large depuis 2010.

Il y a eu aussi toutes les personnes qui m'ont aidé par le biais de ma campagne de financement. Je ne vais pas lister toutes les personnes qui ont contribué à ma qualification aux JO. J'aurai le temps de le faire une fois que je serai arrivée au bout de mon chemin!

C’est le genre de victoire que j’aime, que je cherche au plus profond de moi-même.  C’est celle dont trop souvent on m’a laissé entendre que c’était trop beau, trop improbable, trop incroyable pour moi…

Je suis tellement fière d’y être parvenue.  Ma famille et les personnes qui me soutiennent sont une réelle forte.

Ma route n’est pas finie. Rendez-vous jeudi 18 Août pour la demi-finale contre la Colombienne. 

JO de Rio 2016 : mon carnet de bord au jour le jour!
JO de Rio 2016 : mon carnet de bord au jour le jour!
JO de Rio 2016 : mon carnet de bord au jour le jour!
K
tu a le niveau requis en raison des efforts que vous avez faits sara
Répondre
M
Sarah, j'ai suivi tout votre parcours olympique et je suis restée scotchée par votre performance et votre intelligence. Je vous souhaite tout le succès, le bonheur et la santé pour le reste de votre existence et je regrette que nous ne vous verrons plus sur les rings. Bravo l'artiste.
Répondre
S
bravo et respect-1 parmi plusieurs supporters de TAHITIiiiiiiiiiiii-encore une fois bravo à toi et au team france
Répondre
H
Grand parcours! Un exemple de courage. Bravo
Répondre
S
Bravo ! Belle médaille ! et superbe parcours tant sur le plan humain que sportif, J'a suivi vos combats à Rio et franchement chapeau bas !on ne peut que saluer votre courage et votre ténacité !<br /> Bonne continuation .<br /> Smaïl de Lyon
Répondre
C
Bravo Sarah pour ton parcours, j'ai suivi un peu ce que tu fait depuis ton arriver à Aubervilliers il y a quelques années, Je me souviens de t'avoir croiser quelques fois. <br /> C'est vraiment incroyable ce que tu fait, Devenu une maman depuis peu et ensuite tu est déjà en compétition à Rio. Tu a vraiment un mental d'acier. merd pour la suite <br /> Charif d'aubervilliers
Répondre
M
Sofiane nous a beaucoup émue, et je te découvre et quelle belle leçon de vie, cela dépasse le sport !
Répondre
C
Bravo pour ce parcours !!! Merci de représenter la France, les valeurs de la boxe et les femmes ... Vous êtes un très bel exemple de réussite sur le ring et dans la vie ... Nous serons devant les écrans pour voir le combat !!!
Répondre
P
Bravo pour ce déjà beau parcours, et bonne chance pour la suite !
Répondre
P
Félicitations Sarah!! Tu viens de réaliser un très beau combat. Nous étions ensemble à l'école d'éducs et je te retrouve ce soir dans mon écran TV!!! Tu fais un superbe parcours, encore félicitations et tout plein de bonheur à toi pour la 1/2 finale!
Répondre
S
Nous venons de suivre ton combat en direct... Génial!!! Très beau combat! BRAVOOO! Bonne chance pour la 1/2 finale!!!
Répondre
Carnet de sportive.com -  Hébergé par Overblog