Test Veino Plus Sport

                    

Enfin, il est arrivé ! La fédération de boxe nous a commandé un petit pack récup’ comprenant entre autres, un Veino Plus Sport. Nous l’attendions avec impatience depuis plusieurs semaines... Il faut dire que parfois nous ingurgitons trois grosses séances d’entraînement par jour quand nous sommes en stage avec de très forts impacts physiques. Ça, c’est sans compter les périodes où nous sommes en tournoi et nous enchaînons deux, trois voir quatre combats.

Alors, un petit soutien pour récupérer est vraiment, mais vraiment le bienvenu ! Entre courbatures, plaies, griffures (et oui, on sort parfois des combats griffer par les scratch des gants de boxe), nous avons bien besoin d’un petit plus pour nous aider à nous surpasser.

Alors, le Veino Plus Sport, c’est quoi ?

Vous avez probablement déjà entendu parlé d’appareil d’électrostimulation ou autres gadgets bien sympathiques. Il y a quelques temps, en équipe de France, nous disposions d’appareils de la marque Compex. Ces appareils ont plusieurs fonctions : récupération active, renforcement musculaire, relaxation, ect.

Le Veino Plus Sport n’en a qu’une fonction : celle de permettre la récupération du sportif. Il améliore la récupération par une augmentation des flux sanguins, il a un effet décontracturant et antalgique local. Il s‘appuie sur de l’électrostimulation en générant des impulsions à basse fréquence.

Donc pour ceux qui s’imaginaient se muscler en matant un film, bah c’est raté. 

C’est un outil très efficace pour récupérer entre les entraînements ou entre les combats mais aussi après un long voyage.

Le pack comprend :

  • 1 électro-stimulateur 
  • 1 paire d'électrodes VEINOPLUS PACK auto-adhésives réutilisables
  • 1 cordon d’alimentation, une pile alcaline 9V
  • 1 tour de cou et un livret d’utilisation.
  • Le tout est soigneusement rangé dans une pochette de transport noire.  

Comment utiliser le Veino Plus Sport ?

L’utilisation est ultra simple. Il n’y a qu’un seul programme.

  • Récupération globale :

Il suffit de poser les patchs sur les mollets. Les muscles des mollets sont appelés le « cœur périphérique ». Ils agissent comme un « second cœur » lorsqu’ils se contractent. En effet, ils activent la propulsion du sang veineux vers le cœur et augmentent l’afflux de sang artériel dans les membres inférieurs. Cette action de « pompage » ressemble ainsi à celle de la pompe cardiaque. Ainsi disposés, la récupération est globale. Elle équivaut à un récupération active, mais dans une situation de repos (semblable à une récupération passive).

 

  • Récupération locale :

Vous pouvez également (avec le Veino plus SPORT uniquement) récupérer localement en disposant les deux patchs sur vos trapèzes, fessiers, quadriceps, ect.  De cette manière, le Veino Plus permet une récupération ciblée, en prévention des crampes et des courbatures. Pour la boxe, j’ai opté pour un récupération ciblée au niveau des biceps, triceps et des trapèzes.

Dans le livret d’accompagnement, il est conseillé d’utiliser le Veino Plus dans l’heure qui suit l’effort.

                          

Les sessions durent de 10 à 30 minutes.  Il faut régler soi-même l’intensité. C’est vraiment au ressenti.  Pour le moment je règle l’intensité à 20.  Celle-ci me suffit. L’idéal est de sentir l’impulsion sans que ce soit douloureux.

Il n’y a pas de limite dans l’utilisation. Vous pouvez enchaîner plusieurs sessions dans la journée si vous en ressentez le besoin.

L’utilisation est vraiment très simple (branchement et démarrage ultra-simplifiés) et le pack est facilement transportable.

J’ai boxé ce matin en Espagne lors d’un grand tournoi international à Carthagène. Hier soir, après un premier combat gagné contre une boxeuse turque, je l’ai utilisé pendant 30 minutes avant d’aller me coucher. Il faut dire que j’ai une très mauvaise circulation sanguine. Du coup, je pense que je vais m’imposer de l’utiliser quotidienne pour soulager ce problème.

Je l’ai à nouveau utilisé ce matin avant le combat. Bonnes sensations, pas de jambes lourdes. Est-ce le résultat du Veino Plus ou simplement un hasard ? Trop tôt pour le dire. Quoiqu’il en soit, en fin de séance, je sens mes jambes légères. 

En complément au Veino Plus Sport, j’ai procédé à mes petits rituels de récupération : étirements et massages. Je vais continuer à l’utiliser pendant quelques semaines et je reviendrai pour un second bilan.

Et le prix au fait ?

Pour vous procurer un Veino Plus Sport, il faudra débourser 189€. Certes, c’est un coût mais l’investissement semble rentable ! Affaire à suivre…

Pour plus d’informations :

Retrouvez toutes les études cliniques sur le site Veino Plus Sport 

Carnet de sportive.com -  Hébergé par Overblog